Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie dimanche de la Trinité

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Jean (3, 16-18) Année A par le Père Denis LECOMPTE

La Fête de la Ste Trinité, de la Divine Famille Trinitaire, a été solennisée au XIè siècle, parce qu'on avait un peu oublié que chaque messe (sa prière eucharistique en particulier) était une prière  au Père par Jésus dans son Esprit.

Bible et liturgie nous parlent d’un Dieu qui vient à nous de 3 manières éminemment personnalisées : un seul Dieu en 3 Personnes ; ce mot personne n'’a pas le sens actuel de l'individu. Tertullien emploie le mot latin persona en pensant aux masques utilisés dans le théâtre ancien comme amplificateurs ; Tertullien veut désigner à la fois l'Unité fondamentale de Dieu et les trois manifestations, les trois Personnes divines. Mais les mots humains sont tous piégés.

 

Il ne s'agit donc pas de 3 dieux ! Certains pensent 1 + 1 + 1 = 3…  Il faudrait plutôt calculer ainsi : 1 x 1 x 1 = 1 ; la multiplication est de l'ordre de l'amour !

Car, plus que tout, il s'agit ici de l'amour. L'Amour est le thème majeur qui parcourt les lectures. Ici pas de pensées abstraites. Le texte inspiré nous aide à pénétrer avec émerveillement dans ce qu'on appelle le mystère : non pas le mystérieux, l’'obscur, mais l'’éclat si violent que notre coeœur ne peut le capter entièrement, un peu comme nos yeux ne sauraient sonder le soleil. Laissons-nous prendre par l'’amour qui vibre à l’'intérieur de Dieu  pour, à notre tour, le répandre dans un don de nous-mêmes qui en sera le reflet.

 

- En 1ère lecture, nous avons une des plus belles et des plus importantes pages de la Bible. Sur la prière audacieuse de Moïse : «Fais-moi, de grâce, voir ta gloire» (Ex 33,18),  Dieu descendit dans la nuée (l'Esprit Saint !). La nuée, signe de sa présence, mais d'’une présence voilée, car on ne peut voir Dieu de face. Alors Dieu se «révèle» (il enlève le voile) !Il proclame (mot-à-mot «il crie»). Ce n'’est pas une parole gentille et anodine, c'’est la voix « du tonnerre en son roulement » (Ps 76,19). Il proclame son nom : YAHVE (forme première du verbe être) "Je suis", "Je suis Celui qui suis, Celui qui est" ou encore "Je suis auprès de toi", proclamation aussitôt précisée par : Dieu tendre et miséricordieux, plein d’'amour et de fidélité. Deux manifestations que vivra le Christ Jésus.

 

- La 2ème lecture a été choisie à cause de sa finale : son souhait trinitaire qui est devenu une des salutations liturgiques au début de nos messes…  Sans trop forcer la précision des termes (ainsi l’amour attribué au Père peut aussi l’'être à l’'Esprit), Paul relie aux 3 Personnes tout ce que Dieu a fait pour nous : Jésus nous a manifesté la Grâce dont l'’Amour du Père est la source, et l’'Esprit nous y fait communier. Cette interconnexion des 3 Personnes divines à notre égard nous invite à pratiquer l'’amitié entre nous par le baiser de paix. Or le baiser infini du Père et du Fils est l'Esprit Saint (st Bernard) ! Vivre l’échange trinitaire, c'’est encore la meilleure façon d’'y croire. Alors nous serons "dans la joie", assure St Paul.

 

- L'Evangile débute par l'affirmation prodigieuse : Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils uniqueDieu  nous aime prodigieusement, tous et personnellement. Je ne suis pas un fruit du hasard, je suis aimé de Dieu. Et à quel prix ! Son Fils unique, donné, livré. On ne peut vivre et s'épanouir que si on se sait aimé : ressort de toute vie humaine et chrétienne…

 

Qui plus est, la vie chrétienne nous introduit au Coeœur de la Ste Trinité, dans l'Eternité mais aussi dès maintenant. C'est inouï et on ne peut que balbutier. Tout notre but est d'être identifié au Christ, Lui le Fils Unique (ceci par la profondeur de notre vie de prière, les sacrements et par la charité). Ne faisant qu'un avec Lui, nous sommes alors introduits au Cœoeur de la Divine Famille trinitaire. Le Père est toute livraison d'Amour à son Fils : et nous en sommes ! Le Fils– et nous avec est toute livraison d'Amour au Père ! Et leur (notre) Amour Commun est si fort qu'Il est un Foyer, une Personne : l'Esprit Saint,  leur (notre) "baiser commun" !  Notre Credo est trinitaire

 

Père Denis LECOMPTE, le 15 juin 2014

Article publié par Claire DUPONT • Publié Mercredi 25 juin 2014 - 10h04 • 1116 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés