Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie 2ème dimanche de Pâques

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Jean (20, 19-31) année A par le Père Denis LECOMPTE

Nous voici parvenus à l'aboutissement de l'Octave de Pâques, l'Evangile du Dimanche de la Miséricorde divine, le Christ de la Miséricorde divine, combien aimé de sainte Faustine et de saint Jean-Paul II.

 

En ce chapitre 20 de l'évangile de st Jean, le Christ se manifeste alors que "les disciples avaient verrouillé les portes car ils avaient peur". La mort fait peur, l'émotion nous étreint. Or "Jésus vint et il était là au milieu d'eux" : non pas au pied de la porte, ou de la fenêtre, ou de la cheminée, mais "au milieu" des hommes, des disciples… Quel programme et quelle réalité !

 

Son premier mot "La paix soit avec vous !" : Shalom, Salam, Pax : la paix au plus profond des cœoeurs.… Et la suite "Recevez l'Esprit Saint " ! L'Esprit Saint est le meilleur de Dieu, le Coeœur de Dieu, l'Esprit du Père et du Fils… C'est un élan : il envoya sur eux "son souffle" !

 

Et voici "Thomas" que St Jean qualifie de "Jumeau". De fait, il est le jumeau de tout disciple. Il veut voir, toucher : cela est bien notre caractéristique. Mais l'essentiel est ce qui suit : le cri de foi et d'amour "Mon Seigneur et mon Dieu !" précédé de l'invitation de Jésus à voir ses mains et à avancer la main et à la mettre dans son côté !

 

Jésus n'a pas demandé de toucher son front, son cou, sa taille, son genou, mais ses plaies de la crucifixion, c'est-à-dire son Amour jusqu'au bout, jusqu'à l'extrême, jusqu'à la mort. Or un tel Amour est "fort comme la mort, plus fort que la mort" selon le verset du Cantique des Cantiques. Et les plaies de Jésus demeurent éternellement ouvertes pour nous, pour nos défunts…

 

Enfin, "Heureux ceux qui croient sans avoir vu" ! Trop peu se réalise dans nos vies et nos liturgies parce que notre foi est trop faible ; à nous de vivre notre foi comme au temps de Jésus. Et le fruit en sera "heureux", la joie !

 

Père Denis LECOMPTE, le 27 avril 2014

Article publié par Claire DUPONT • Publié Dimanche 27 avr 2014 - 11h13 • 1028 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés