Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie de l'Epiphanie

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Matthieu(2,1-12) par le Père Denis LECOMPTE

Jésus était né à Bethléem en Judée au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent :

 

“Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui.”

 

En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d’'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d’Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent :

 

“À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem en Judée : tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée : car de toi sortira un chef, qui sera le berger d’Israël mon peuple.”

 

Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’'étoile était apparue : puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : “Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'’aille, moi aussi, me prosterner devant lui.” Sur ces paroles du roi, ils partirent.

Et voilà que l’'étoile qu'’ils avaient vue se lever les précédait : elle vint s’arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l’'enfant. Quand ils virent l'’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l'’enfant avec Marie sa mère; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’'or, de l’'encens et de la myrrhe. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

                                         --------------------------------------------------------------------------

 

"Dieu se laisse trouver par ceux qui  Le cherchent !" et en ce jour par les Mages…

Dieu se précipite en nous dès que nous ouvrons notre coeœur, notre vie, dès que nous faisons notre possible, dès que nous mettons notre bonne volonté.

 

On peut dire qu'il y a plusieurs naissances de Jésus :

- Lors de l'Annonciation à Nazareth, c'était la conception, la naissance en Marie.

- A Bethléem, ce fut Noël d'abord pour les bergers, le peuple juif.

- Lors de l'Epiphanie, c'est Noël pour les Mages, c'est-à-dire pour les païens, pour toutes les nations dont nous sommes, pour tous les temps de façon universelle, c'est-à-dire évidemment aujourd'hui. C'est le sens de l'Epiphanie !

 

Il ne servirait à rien que Jésus notre Dieu et notre frère soit né il y a 2000 ans, s'Il ne venait pas naître aujourd'hui en nous, dans nos vies, dans notre société. Son plus grand bonheur  c'est de Se communiquer, c'est de naître en nous.… Notre plus grand bonheur c'est de Le recevoir !

 

Dieu répond à la mesure de notre désir (la quête des Mages). Dieu nous comble à la mesure de notre capacité que nous aurons creusée. Et cela peut se produire chaque jour,  à tout moment si nous le voulons. Avec le 1er Noël et l'Epiphanie pour tous, ce sera désormais "la tout aimable naissance qui, tous les jours et à chaque instant, doit se réaliser et se réalise en chaque âme bonne et sainte, si elle veut bien y donner une amoureuse attention" (Jean Tauler 14ème s.)

 

 

Quelle magnifique occasion pour –à la suite des Mages offrir des présents, des voeœux, des mercis !

 

- "de l'or", car Jésus est Roi !

- "de l'encens" car Jésus est Dieu !

- "de la myrrhe" en vue de l'ensevelissement de Jésus, en vue de Sa Pâque ! Car le Christ Jésus nous aime jusqu'au bout, jusqu'à la mort ; et de cet Amour Infini ne peut que jaillir la Vie !!

 

L'Epiphanie est donc la Fête de Jésus, la pleine manifestation de ce qu'Il est…

Et l'Epiphanie est notre Fête le bonheur de la plénitude de Jésus venant dans nos vies, venant prendre naissance dans toute l'humanité, dans toutes les nations !

 

Père Denis LECOMPTE, le 5 janvier 2014

Article publié par Claire DUPONT • Publié Dimanche 05 jan 2014 • 1009 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés