Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Fête du Christ Roi–

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Luc (23,35-43) année C par le Père Denis LECOMPTE

Nous voici parvenus à la conclusion, à l'apothéose de toute notre année liturgique.

Et la liturgie nous invite à célébrer le "Christ Roi", fête un peu surannée ou bizarre pour certains…

Or nous fêtons le Christ Roi c'est-à-dire un seul Roi ! Quelle dignité et force pour nous…. Nous n'avons qu'un Roi et un vrai !

Tous les autres seigneurs (Empereur païen, Hitler, argent, sexe débridé…) sont de faux seigneurs à côté de ce Seigneur-là ! L'inscription  INRI  (Jésus de Nazareth, Roi des Juifs) en haut de la Croix, est juste, si bien comprise.

Qui plus est, Jésus n'a pas la couronne d'un roi de la terre, mais bien une couronne d'épines ; et son trône est le bois de la Croix…

Que nous  en soyons conscients avec la Journée du Secours Catholique, il y a une semaine…

 

Et c'est de cette Croix que se produit l'évènement extraordinaire : la Grâce d'un des malfaiteurs, le premier (saint ?) à entrer dans le Royaume avec Jésus.

Nous pouvons nous adresser à lui, en lui disant : saint bon larron, grand pécheur (nous aussi !), ouvrier de la dernière heure et de l'ultime instant… Priez pour nous !

St Augustin s'est pris à l'interroger : "- Dites-moi, bon larron, comment avez-vous mieux compris la Loi que les docteurs en Israël ? Entre deux brigandages, aviez-vous vous étudié les prophéties ?  - Non pas, répond le larron, je n'ai pas étudié les Ecritures, mais Jésus m'a regardé et dans son regard j'ai tout compris. Ah ! Si j'avais eu les mains libres (plutôt que liées à ma croix), c'est vers Jésus qu'elles se fussent tendues pour l'étreindre, mais il ne me restait que mon cœur et ma langue pour crier : Souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton Règne (Lc 23, 42)".

 

Et Bossuet de s'exclamer : "Oui, vous êtres bien un voleur, larron impénitent ! Et voici votre dernier et plus beau larcin, fieffé chapardeur que vous êtes : par l'ardeur de votre foi, vous dérobez le ciel !"

Nous aussi, que notre foi et notre amour soient ardents envers le Christ Jésus en ce jour de sa Fête…

 

Père Denis LECOMPTE, le 24 novembre 2013

Article publié par Claire DUPONT • Publié Samedi 23 nov 2013 - 17h38 • 1331 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés