Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie 33ème dimanche temps ordinaire

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Luc (21,5-19) année C par le Père Denis LECOMPTE

Nous voici parvenus a la fin de l'année liturgique chrétienne. Dimanche prochain, ce sera la grande Fête du Christ-Roi, apothéose de l'année liturgique.
C'est donc vers  la "fin des temps" que se tournent nos yeux et nos cœoeurs : la Parole de Dieu de ce Dimanche  est là pour nous y aider. Elle n'est pas la pour nous faire peur. La phrase fondamentale de Jésus, richesse de notre foi, reprise par Jean-Paul II, c'est  "n'ayez pas peur!"  Ne vous effrayez pas.
A travers l'évènement de la fin du monde, la Parole de Dieu de ce jour nous indique essentiellement ce qui est solide, ce qui va demeurer aujourd'hui et dans l'éternité. Voila la Bonne Nouvelle  et le Trésor que nous procure notre foi chrétienne... Quelle chance!
C'est "la paille"  qui va disparaitre, a proclamé le prophète Malachie en 1ère lecture. C'est également tout ce qui est guerre et peste, a déclaré Jésus dans l'Evangile, même si ceci demeure un certain temps, nous ne le constatons que trop !
Par contre, ce qui demeurera toujours c'est le Christ, sa guérison, son Evangile. En 1ère lecture, le "Seigneur de l'univers" déclarait : "mais pour vous qui craignez mon Nom,  le Soleil de justice se lèvera (Soleil levant qui vient nous visiter "Benedictus" Zacharie, Elisabeth : Jean-Baptiste) : Il apportera la guérison dans son rayonnement".   

Et Jésus dans l'Evangile : "Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse a laquelle tous vos adversaires ne pourront rien opposer... Pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie".
Certes des bâtiments auxquels nous tenons (Temple et même églises, cathédrale, basilique) disparaitront, et même nos organisations, nos structures... Nos engagements sont nécessaires aujourd'hui mais ils auront une fin à laquelle ne survivra que la seule chose dont notre Dieu dit qu'elle dure a jamais : l'Amour qu'ils auront rendu possible.
Et puis il y a l'Eternité dont on ne parle plus assez. Pourtant la fin des choses et du monde, avec l'Amour qui demeurera toujours grâce à l'éternité est bien là  pour nous y faire penser. Ceci étant, on veut vivre de plus en plus vieux sur cette terre... On le comprend, mais ce n'est que repousser le problème avec illusion  …comme l'autruche qui enfonce sa tête dans le sable pour ne pas voir la réalité !

Avec un brin d'humour quelqu'un m'a fait une fois cette réflexion : l'homme n'est que de passage.  Il ne fait qu'une visite ici-bas. S'attarder n'est guère poli!"
Plus sérieusement, la Parole de Dieu d'aujourd'hui nous fait réaliser que ce monde passe, et nous avec lui. Mais notre âme, comme une ancre (symbole de la foi pour les premiers chrétiens) nous arrime à l'éternité. Telle est la foi de tous les croyants. Et nous autres, occidentaux, accaparés par les taches d'ici-bas, croyons-nous encore a la Vie éternelle ?    Agir, c'est indispensable, mais dit Jésus "que sert a l'homme de gagner le monde entier s'il perd son âme ?" La "Vie éternelle" est la conclusion du Symbole des apôtres….

 

Père Denis LECOMPTE, le 17 novembre 2013

Article publié par Claire DUPONT • Publié Dimanche 17 novembre 2013 • 1558 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés