Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie 32ème dimanche temps ordinaire

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Luc (20,27-38) année C par le Père Denis LECOMPTE

Reprenons la dernière phrase de notre Evangile : Quant à dire que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur : Le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob. Il n'est pas le Dieu des morts mais des vivants. Tout est dit dans cette conclusion que Jésus tire lui-même !

Le 2 novembre, nous commémorions nos défunts. Jésus nous livre ici le ressort de leur résurrection : Abraham, Isaac et Jacob sont morts depuis longtemps : c'est l'évidence même,  pour les auditeurs de Jésus. Or, continue Jésus, si Dieu lui-même se présente comme étant "toujours leur Dieu" après leur disparition physique (leur mort physique depuis longtemps : plusieurs siècles entre Abraham et Moïse), c'est qu'ils sont toujours vivants, voilà la conclusion logique de Jésus. Quelle force ! Quelle garantie pour nos défunts et pour notre propre futur !

En répétant chaque fois « Dieu de… », Moïse rappelle que Dieu a fait Alliance avec chacun de ces Patriarches et que la mort ne peut anéantir cette Alliance sinon la mort se montrerait plus forte que Dieu. L'’Alliance vivifie le croyant, elle le rend participant de la Vie divine  de façon définitive.

Tous ceux dont on peut dire que "Dieu est leur Dieu" merveille que Moïse proclame pour Abraham, Isaac et Jacob, bénéficie de  la Vie divine et éternelle  qui est le propre de Dieu  qui est devenu leur Dieu : les croyants décédés, nos défunts que nous recommandons dans la prière et la messe,  l'Eglise bimillénaire…

Si Moïse a pu dire en vérité : Le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob. Il n'est pas le Dieu des morts mais des vivants,  c'est donc qu'Abraham, Isaac et Jacob  sont vivants  comme Dieu  "le Vivant"  auquel ils appartiennent.  Si nous-mêmes  nous pouvons dire en vérité (à la suite de Moïse)  "le Dieu de mon Grand-Père, de ma Grand-Mère,  le Dieu de l'Eglise depuis 2000 ans…", c'est donc que mon Grand-Père, ma Grand-Mère, toutes les générations de l'Eglise sont vivants aujourd'hui comme Dieu le Vivant auquel ils appartiennent ! Oui, quelle force ! Quelle garantie pour nos défunts et pour notre propre futur !

Mais aussi quelle force et quelle invitation pour notre présent ! Notre Dieu est "Le Vivant"  par excellence et par définition : le "Buisson ardent de Vie" qui ne se consume pas, disait Moïse.  Retrouvons le sens de Dieu qui est la Vie et qui nous prête vie : vie d'aujourd'hui et Vie Eternelle…  Merci d'être toujours vivants,  ce matin,  ce soir…

C'est Jésus lui-même qui en appelle au "récit du Buisson Ardent" : "Je suis Celui qui Suis".  C'est à partir de cette déclaration extraordinaire que se vivra la Pâque juive, la libération des hébreux  qui se trouvaient réduits en esclavage en Egypte. Dieu est  "le Vivant" et "le Dieu des vivants". Si "le Vivant" est notre Dieu, notre vocation de baptisés et notre bonheur  c'est de devenir des vivants.

La véritable mort c'est le péché, nous le sentons bien : coeœur égoïste, orgueilleux, critique ; cœoeur sec, froid, mort… Par la conversion, par le baptême, le péché et la mort se trouvent derrière nous ! Par contre, même s'il y aura séparation physique (mort), la vraie vie est pour aujourd'hui  et pour toujours !

St Paul savait discerner  cette Force  et en vivre ! 2ème lecture : Frères, laissez-vous réconforter par notre Seigneur Jésus Christ lui-même et par Dieu notre Père, lui qui nous a aimés et qui, dans sa grâce, nous a pour toujours donné réconfort et joyeuse espérance  Le Seigneur, lui, est fidèle : il vous affermira et vous protégera… ". Le Seigneur est fidèle" !  Proclamons qu'il est notre Dieu, Lui et son Evangile

…

Père Denis LECOMPTE, le 10 novembre 2013

Article publié par Claire DUPONT • Publié Samedi 09 nov 2013 • 1435 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés