Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie du dimanche de la Trinité

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Jean (16, 12-15) par le Père Denis LECOMPTE

L'Esprit nous conduira vers le mystère de Dieu

 

Année C – Évangile : Jean 16, 12-15

 

TRINITE 

 

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même ; il redira tout ce qu’il aura entendu, et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartint au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : il reprend ce qui vient de moi  pour vous le faire connaître. »

- - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

A une époque où l’on avait un peu oublié que chaque messe (sa prière eucharistique en particulier) était une prière au Père par Jésus dans son Esprit, s’imposa une fête de la Trinité. Elle se répandit à partir de 1030 et fut officialisée pour l’Eglise universelle en 1334.

 

L’amour est le thème majeur qui parcourt les lectures. Ici pas de vérités abstraites. La Parole de Dieu nous aide à pénétrer avec émerveillement dans ce qu’on appelle le mystère : non le mystérieux, l’obscur - un nuage - mais l’éclat si violent que notre cœur ne peut le capter entièrement, un peu comme nos yeux ne sauraient sonder le soleil.

 

Par ex., nous est-il déjà arrivé d'imaginer le Fils (le Christ Jésus) jouant devant le Père à tout instant ? L'image qui s'impose à nous est plutôt celle du Fils assis bien droit à côté du Père trônant en majesté, le tout empreint d'une certaine raideur. Image rattachée au « tiens-toi droit » que l'on dit aux enfants turbulents. Et pourtant, la 1ère lecture a osé affirmer : lorsque Dieu établissait les fondements de la terre, j'étais à ses côtés. J'y trouvais mes délices jour après jour,  jouant devant lui à tout instant, jouant sur toute la terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes !

 

Oui, laissons-nous prendre  par l’amour trinitaire qui vibre à l’intérieur de Dieu pour, à notre tour, le répandre dans un don de nous-mêmes qui en sera le reflet.

Bonne Fête à nos mamans qui reflètent magnifiquement l'amour de Dieu pour nous !

 

La 2ème lecture (Rm 5, 1-15) a été choisie en raison de sa construction trinitaire que l’on peut résumer ainsi :

1. Dieu, le Père, a fait de nous des justes, en harmonie avec lui, réconciliés, en paix avec lui.

2. Et cela par notre Seigneur Jésus Christ qui nous a donné accès au monde de la Grâce, dans une relation juste, paisible, une relation d’amour.

3. Et cet amour a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.

 

St Paul est loin d’une définition sèche de la Trinité. Il ne définit rien du tout, et dans toute la Bible le mot « Trinité » est introuvable. L’apôtre montre essentiellement  l’action du Dieu unique en  ses 3 manifestations très personnelles et divines. Et ces 3 interventions produisent en nous un anoblissement, source de fierté, de légitime orgueil : la certitude d’avoir part à la Gloire de Dieu ; accès au monde de la Grâce : pénétrer au sein même de la Divine Famille Trinitaire ! « Fils adoptifs » unis au Fils Unique dans une Livraison d'Amour au Père, et réciproquement ; Livraison d'Amour si forte qu'elle est l'Esprit Saint ! Ni plus ni moins. Nous allons vers notre divinisation, nous, nos sœurs et frères, notre terre.

 

Avec l'Evangile, il nous est donné de pénétrer jusque dans le dialogue vivant de Jésus avec son Père. La Trinité est un mystère que Dieu seul peut révéler. En tant que mystère de Dieu, le mystère de la Sainte Trinité ne nous est connu que dans la mesure où  il nous est révélé par Dieu lui-même. Par nous-mêmes, nous ne pouvons parvenir à la compréhension plénière de ce mystère.

Ce qu’a dit Jésus, l’Esprit le redit maintenant aux apôtres : Il le redonne, Il donne Jésus aux disciples. Tout ce qui est au Père est à moi... et l’Esprit reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître, « connaître », au sens de vivre, expérimenter.

La Divine Famille Trinitaire ! Et  la Divine Famille Trinitaire à laquelle nous pouvons avoir accès (St Paul) et que nous sommes appelés à vivre dans nos relations fraternelles. Oui, la divine et sainte Trinité est mystérieusement merveilleuse : La Trinité, c'est parce que, quand on aime, on ne peut pas être tout seul, disait un enfant !

Notre Credo est trinitaire !

 

Père Denis LECOMPTE, le 30 mai 2010

Article publié par • Publié Samedi 29 mai 2010 • 3744 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés