Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com
Connexion

Array

Homélie du dimanche de Pentecôte

Vous trouverez ci-dessous l'homélie relative à l'Evangile de Jésus Christ selon St Jean (14, 15-26) par le Père Denis LECOMPTE

L'Esprit Saint vous enseignera tout

 

 

Année C – Évangile : Jean 14, 15-26

 

 

PENTECÔTE 

 

 

Pentecôte c’est encore Pâques - et plus que jamais : le Cierge pascal est toujours allumé ! C’est Pâques à son ultime sommet. Car au dernier jour du Temps pascal, éclate avec magnificence ce qui s’était accompli dans le divin silence du matin de la Résurrection.

 

Le « Je viendrai à vous », commencé presque discrètement par les apparitions pascales dans le secret de la chambre-haute, ce « Je viendrai » se réalise maintenant dans le tourbillon et le feu. Jésus précise même : « Nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui ». En l'Esprit-Saint, c'est toute la Divine Famille trinitaire qui vient demeurer en nous !

 

Jésus le précise plus loin : « l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom ».

L'Esprit Saint  est  le meilleur de Dieu  (Dans le Catéchisme questions-réponses : Qu'est-ce que Dieu ?  Dieu est Esprit), Il est le Cœur de Dieu. De la Croix, Jésus a remis son Esprit. Il est le nœud d'Amour entre le Père et le Fils, leur « Commun Baiser », disait St Bernard. C'est une question d'Amour ! Jésus a débuté en disant à ses disciples « Si vous m'aimez » ! Seul celui qui aime, peut comprendre la foi chrétienne, l'évènement de Pentecôte,  notre vie humaine donnée par Dieu.

 

Feu et Amour. Buisson ardent. Un tison que l'on écarte d'un feu de cheminée ou d'un feu de camp, cesse de flamber : il se met à noircir, ne dégage plus de chaleur, mais de la fumée âcre à respirer. Poussez-le au milieu du foyer, auprès des autres bûches, auprès de la Flamme, il se mettra à rougeoyer, à crépiter joyeusement !

St Bernard disait encore : « L'Esprit descendit sur les apôtres  comme langues de feu, afin qu'ils disent des paroles de feu en toutes les langues  de tous les peuples et qu'ils annoncent une foi enflammée avec des langues enflammées ».

 

Vent et Esprit. Le Souffle est déjà ce dynamisme, cet ouragan, que St Bernard vient de souligner. Il est Celui qui alerte sur la Présence divine (Id. Ste Bernadette ainsi alertée lors de la 1ère apparition de Lourdes). Il est  Celui qui donne vie, qui vivifie (notre Credo).

Il rend Jésus vivant pour nous ; Jésus a terminé en spécifiant : « l'Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que  je vous ai dit ».

 

Reprenons cette célèbre méditation d'un patriarche d'Antioche (Mgr Hazim) :

 

« Sans l'Esprit Saint, le Christ reste dans le passé ; l'Evangile reste une simple lettre morte ; l'Eglise une simple organisation ; l'autorité une domination ; la mission une propagande ; le culte une évocation ; la prière personnelle un monologue stérile ; et l'agir chrétien une morale d'esclave.

Par contre, avec l'Esprit Saint, tout le cosmos se soulève et se met à gémir dans le travail d'enfantement du Royaume. Le Christ ressuscité est là, et son Evangile est vraiment puissance de vie. L'Eglise est communion en la Sainte Trinité ; l'autorité est un service libérateur ; la mission une Pentecôte ; la liturgie mémorial et anticipation ; la prière personnelle est celle-là même du Christ vivant en l'âme ; et tout l'agir humain est déifié.

En un mot, d'un pauvre arbuste dans le désert, l'Esprit du Seigneur fait un buisson ardent capable d'enflammer, de proche en proche, tout l'univers »

 

Père Denis LECOMPTE, le 23 mai 2010

Article publié par • Publié Mercredi 26 mai 2010 • 2845 visites

Millénaire du Saint-Cordon - 20, rue du Grand Fossart 59300 Valenciennes France
Tél/Fax : 03 27 27 20 08
mentions légales |  contact |  © Tous droits réservés